Le financement en BAFA

Le BAFA est la formation la plus demandée dans le domaine de l’animation, elle en est presque devenue inévitable. Elle n’est pourtant pas gratuite. Des financements peuvent être demandés.

Le coût d’un BAFA

Composé de trois grandes parties, dont 2 sont payantes, le BAFA a ce que l’on appel un coût de revient. Si la partie médiane de la formation, la stage, peut être rémunéré (ce n’est pas obligatoire) il ne couvre pas pour autant le frais engagés au titre des deux autres sessions. La partie théorique et le stage d’approfondissement dont le prix varie entre 350 et 600 euros chaque font vite grimper la note, ce qui n’est pas dans les moyens de tout le monde. Alors certains pourraient être tentés de renoncer là où il n’y a pas lieu… En effet il existe un panel d’aides disponibles que nous allons évoquer par la suite.

Les différents financements

Si vous rencontrez des difficultés à financer votre formation adressez vous aux organismes d’état de votre ville. Sous conditions, des bourses ou des aides peuvent vous être attribuées en guise de financement.

La plupart du temps sous condition de ressources mais aussi en fonction de votre statut social (salarié, étudiant..)
Vous pouvez vous adressez à votre DDJS pour une bourse d’étude.

  • À votre CAF qui propose différentes aides selon votre situation,
  • À votre Conseil Général,
  • Au Comité d’entreprise de vos parents ou au vôtre,
  • Au Pôle Emploi pour les aides à la formation,

Et enfin pour les salariés, vous bénéficiez du dispositif de formation professionnelle qui prévoit un quotta d’heure de formation payées par votre entreprise selon votre ancienneté.

De ce fait quelque soit votre profil, il est possible d’alléger le coût de votre formation BAFA.